L’essence d’un live

l'essence d'un live

L’essence d’un live

Live ordinaire

Je ne suis pas une de ces star de Cam4 à plusieurs centaines de viewers, je tourne autour de de 15-20 matteurs à chaque show, mais je me donne toujours à fond : énergie, sourire, teasing, humour, regard de braise, je donne tout ce que j’ai. Ce qui est fabuleux, c’est que chaque live est à la fois ordinaire dans son exécution (je tease en lingerie en attendant les tokens ou shows privés, je bavasse avec le chat, je remets en place les gens qui ne suivent pas les règles 🥳) et unique dans ce que chaque viewer actif a à m’apporter.

Viewers extraordinaires

A chaque live son lot de surprises. Il y a certes des habitués (certains lourds, mais qui ne dépassent pas suffisamment la limite pour mériter un ban), des nouveaux qui ne font pas long feu, des gens civilisés et polis, des chimpanzés qui tapent « montre seins » sans dire bonjour, une main déjà dans le slibard. Et il y a les autres.

Les fétichistes qui débarquent avec une demande particulière. Ce jour là, un viewer m’a demandé si j’avais des gants de latex. Une veine pour lui, j’en avais acheté un bon stock l’année dernière, au cours du premier confinement. Je ne sais pas bien ce qu’il attendait de moi mais je suis allée chercher une paire de gants de tatoueurs et je les ai enfilés. Ses intentions étaient finalement de me regarder me masturber avec mes gants, et de fantasmer un scénario au cours duquel je le forcerais à ouvrir la bouche pour lui faire sucer mes doigts gantés. Je n’ai pas accédé à sa requête, dans le sens où il espérait de moi une performance sans payer, ce qui est contraire à mes règles.

La cliente bisexuelle qui mate dans le dos de son mec

Le même jour, une vieweuse s’est connectée dans ma room. D’abord silencieuse, elle est venue en message privé me demander si conformément à ma description, j’étais bien bisexuelle, ce que j’ai confirmé avec enthousiasme. Elle m’a fait part de son désir ardent pour les femmes alors qu’elle était en couple avec un homme, de la façon dont elle flirtait avec ses collègues de travail, avant de commencer à dérailler. Elle a escaladé si vite à « je voudrais quitter mon copain pour toi » qu’il m’a été difficile de la stopper. J’avoue que je n’avais  eu que très peu envie de la stopper également, car j’appréciais beaucoup de flirter avec cette damoiselle (je me confesse : j’aime draguer les filles qui sont en couple avec des hommes). Nous avons échangé nos Skype mais je reste sur mes gardes. Il est aisé pour un homme de se faire passer pour une femme en ligne. J’ai lu trop d’histoires et de témoignages sordides à ce sujet.

En bref

There’s a whore in this house chante Cardi B au moment où je décide d’enregistrer ce passage avec les gants de latex. J’avoue que pour moi même, je n’aurais pas pensé à user de cet accessoire, et je pense recycler l’idée pour un futur contenu photo ou vidéo kink-friendly à vendre sur mes plateforme (ici, sur Cam4 ou sur Onlyfans).

Pour me soutenir : utip.io/sisterofsin

 

Laisser un commentaire