Ne dit rien

(c) Élie Fillion

Vois, je n’y suis pour rien, j’implore ton pardon,
Je n’ai jamais trop su comment faire avec toi
Cet amour fut tordu,  pernicieux et abscon
Tant unilatéral qu’une inflexible loi

Je t’aimais au passé, quel vil et pieux mensonge
Car je t’aime aujourd’hui sans n’en plus dire mot
Je voudrais déclamer que j’ai jeté l’éponge
Mais elle est à mes pieds, toute auréolée d’eau.

Vois, je ne t’en veux pas, on ne décide point
À qui Eros nous lie, et décoche ses traits
Je n’ai jamais de chance aux tirages contraints

Je ne peux que te voir, tes travers, tes attraits
Prendre la route seul, vigoureux, plein de poigne
Et je souris de loin, alors que tu t’éloignes

La rue

La rue

La rue, je l’ai quittée, son vacarme assommant
Envahissait ma tête jusqu’à la nausée
Je l’ai fuie, démolie, quand ma chair a brûlé
Dans un cérémonial cruel et dégoûtant.

Laissée sur le pavé, ravagée, disloquée
Je sens encore le goût de mon corps qui nécrose
Et le parfum caustique auquel se juxtapose
Le chant de la menace de heurts et de rossées

Mais j’y suis revenue, arme au point, apprêtée,
Aussitôt qu’elle appelle, je ne peux l’ignorer.
La rue, cet enfer de plaisir et de honte

De douleur et de vie, tel un feu éclatant
D’une force audacieuse, à nouveau je l’affronte,
Et cette fois je gagne en noble conquérant.

What’s in my bag, édition prostituée

What’s in my bag, édition prostituée

sac à main

Pourquoi ne pas déterrer un tag ringard pour vous en apprendre plus sur les travailleuses du sexe outdoors ?

Les vacances d’été, cette période de vacuité et de néant

Comme vous le savez (ou non), j’ai décroché du travail du sexe outdoor afin de proposer mes services d’escort et de prostituée à mon domicile. Je gagne suffisamment pour combler le manque laissé par mon AAH dont je retranche la moitié pour payer mon loyer. Aujourd’hui j’ai mes habitués, ils n’ont qu’à téléphoner ou me texter pour avoir leur rendez-vous rapidement.
Mais depuis environ un mois, c’est marrée basse. Si pour moi été rime avec chaleur et moustiques, pour le salarié (ou non, encore une fois) c’est enfin le temps du dépaysement et du repos bien mérité : les vacances.
Les bonheurs des uns peut faire les malheur des autres : plus de clients. Ils sont tous partis. Et je dois toujours vivre.

Retour sur le trottoir

Je suis donc revenue à mes premières amours (…) : la rue. Cette fois, j’expérimente le travail de jour, afin de m’éviter certaines déconvenues subies lors de travail de nuit. Forte de cette dernière expérience, j’ai aussi appris à mieux m’organiser.

Alors, que contient ce fameux sac ?

Étalons le tout !

La base. Hydratez-vous ! Occasionnellement quand je suis à plat je m’équipe aussi d’une ou deux canettes de boisson énergétique sans sucre.

Il a fait très chaud ces derniers temps. Un coup d’eau fraîche, ça peut-être salvateur.

On respecte toujours les geste barrière (oui, ça prête à rire quand on connaît le principe de mon activité)

Pour rester fraîche.

Pour la pause clope.

Je vous fais pas un dessin.

Bien plus important qu’il n’y paraît, quand vous devez performer une fellation dans une voiture en plein cagnard.

J’ai vécu des sales trucs quand je tapinais de nuit. Maintenant, j’ai un shocker de contact. Oui Messieurs.

Je pense qu’on est tous•tes familiarisé•es avec cet objet.

Evidemment.

Le téléphone des putes et des dealers

J’ai appris à mes dépends que les voleurs de sacs à l’arraché courraient très vite et que certains clients malhonnêtes te piquaient ton pognon pendant ton sommeil après une prestation à l’hôtel… Ceci cache ma recette et ne quitte mon poignet sous aucun prétexte. Bon, c’est un petit hors-sujet, mais je suis fière de ma trouvaille. Qu’en pensez-vous ?

Soyez gentils avec vos travailleuses du sexe. Vous ne voulez pas prendre un coup de taser dans les parties, mais partager un bon moment avec la fille qui vous plaît et vous vend ses services.

Si vous avez aimé cette présentation non exhaustive, commentez, partagez, likez, plus on est de fous plus on jouit.

Pensez également à checker ma boutique et abonnez-vous à mon onlyfans !

http://onlyfans.com/x_candee

 

30 faits incroyables (non) sur moi

30 faits incroyables (non !) sur moi

L'autrice nue fumant

Connais ta travailleuse du sexe, ça peut être utile, surtout si tu veux devenir régulier (mais ne tombe pas amoureux, cela sera l’objet d’un article futur)

30 faits sur moi :

1- Je suis née dans une ambulance
2- J’ai grandi dans un environnement sectaire
3- J’ai deux enfants autistes qui sont 🥰🥰🥰
4- J’ai un frangin autiste, aussi
5- Je cultive mon look « gothique » depuis mes 14 ans
6- et j’ai 32 ans.
7- J’ai actuellement 4 piercings faciaux
8- Je ne compte pas m’arrêter là, la prochaine étape ne sera pas faciale…
9- J’ai 4 tatouages dont deux « scratch » car j’ai volontiers prêté ma peau à des apprentis/amateurs
10- Là encore, je ne compte pas m’arrêter là, j’ai déjà le croquis de mon prochain tatouage
11- Je fume de l’herbe
12- Je suis polyamoureuse
13- J’ai un copain
14- Et une copine
15- Je suis donc bisexuelle/pansexuelle (m’en fout, utilisez le mot qui vous parle le plus)
16- Je suis libertine. Non, ce n’est pas un synonyme de polyamour
17- Je pratique le BDSM en tant que soumise. Inutile de débarquer dans mes commentaires ou mes mails, les Doms. J’ai déjà un Maître.
18- Je suis anarchiste (sauf au lit, comme le suggère le point précédent)
19- Je me considère comme biologiquement femelle mais socialement agenre car je ne me reconnais dans aucun des rôles associés arbitrairement à mon utérus (quelle plaie ce truc d’ailleurs – l’utérus)
20- Je souffre de trouble de la personnalité borderline, d’où le bordel dans ma tête 🤪
21- Je suis fan d’horreur (films, séries, bouquins, arts visuels…)
22- Mais mon film préféré est le Cercle des Poètes Disparus.
23- Je suis fan de sci-fi
24- Doctor Who est mon addiction saine
25- Je suis une « language nerd »
26- J’ai fait des études de langue et civilsation finnoise 🇫🇮 à la fac
27- J’ai essayé d’apprendre le Klingon, pour le fun
28- J’apprend le suédois 🇸🇪 et l’arabe 🇦🇪
29- Je suis travailleuse du sexe depuis plusieurs années, mais je n’ai commencé les rencontres IRL qu’il y a environ un an
30- J’ai pris des cours de chant lyrique

Et de 30.
Et vous ? J’aimerais beaucoup que vous me fassiez part de vos particularités en commentaire… L’humain est intrigant.

Si vous avez aimé cette présentation non exhaustive, commentez, partagez, likez, plus on est de fous plus on jouit.

Pensez également à checker ma boutique et abonnez-vous à mon onlyfans !

http://onlyfans.com/x_candee

Stable

CW : médicaments psychotropes, santé mentale

stable

Altérée, altérable, je devrais il paraît
Etre ferme, immuable, d’aussi peu que je sais.
Résistante et solide, comme le roseau plie
Sans m’arracher du sol pour pourrir sous la pluie.

Forte, fixe, invariable, un soupçon monotone
Ordinaire mais stable, grise comme un automne.
Droguée jusqu’à la lie de substances légales
Je demeure déviante, et mourrais anormale.

Agitée, désœuvrée, fatiguée, courroucée
Assoupie, désolée, brutale, passionnée
Je ne serais jamais stable, sûre et statique

Hérétique, ratée, boiteuse et inconstante
A gérer le chaos, à demi fuyante
Et gober des pilules de bonheur synthétique